Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 22:38

 

 

Un sens interdit, stricto sensu, c'est un non-sens.

Simple question de bon sens.

 

 

Vous êtes tranquillement installé dans votre véhicule, les sens en alerte, occupé, tout en conduisant, à écouter du Saint-Saens, et voilà qu'une grosse barre blanche sur fond rouge se dresse soudain devant votre route.

Sens interdit

 

 

C'est insensé. 

Vous êtes de toute évidence dans le mauvais sens.

Vous en restez interdit.

 

 

Le temps de reprendre vos sens, tout en marmonnant que tout cela n'a aucun sens, vous repartez en sens contraire, mais dans le sens des aiguilles d'une montre.

 

 

C'est alors que vous vous rendez compte que vous êtes à contresens.

Que faire ?

 

 

On vous reconnait d'ordinaire une certaine dose de sens pratique, voire même une pointe de sens critique, mais voilà que cette fois vous agissez en dépit du bon sens.

Cela n'a vraiment pas de sens.

 

 

Il ne vous reste plus, cela tombe sous le sens, qu'à vous arrêter et, plutôt que de mettre sens dessus dessous le contenu de votre boite à gants, à réfléchir sur le sens de cette histoire.

 

 

Vous avez beau toutefois secouer vos pensées dans tous les sens, le sens caché de cette situation vous échappe.

Rien ne semble aller dans le bon sens.

 

 

Que signifient en fait toutes ces interdictions ?

Interdiction de séjour. Interdiction de stationner (tiens, vous vous trouvez justement garé sous l'un de ces panneaux !).

 

 

Pelouse interdite aux chiens. Comme si les chiens savaient lire !

Accès interdit aux gens de couleur. Comme si le blanc n'était pas une couleur

 

 

Tout est à double sens.

Vous vous souvenez soudain de vos cours de géométrie dans l'espace :

Une droite a une seule direction et deux sens.

 

 

Comment donner un sens à sa vie ?

Au sens propre ou au sens figuré ?

 

 

Allons !  Ne divaguez pas !

Et ne cédez surtout pas au découragement !

 

 

Il faut à présent repartir.

Dans le sens de la marche, du courant, du poil, du vent...

 

 

Mais ne voila-t-il pas que vous, qui aviez jusqu'alors le sens du devoir et des responsabilités, succombez soudainement aux plaisirs des sens.

Quelle indécence !

 

 

C'est alors qu'à votre insu votre véhicule s'arrête à nouveau.

Vous êtes cette fois bel et bien ... en panne d'essence !!!

 

 

oooOOOooo

 

A l"exception de la première image qui représente un panneau de chantier, tous les détournements de signalétique urbaine photographiés dans cet article sont des oeuvres du peintre et sculpteur français Clet Abraham né en 1966 et qui vit et travaille en Italie depuis 1990.

Il tend, par le moyen de ces détournements, à substituer à l'unilatéralité du message transmis par ces panneaux, une idée de réversabilité conduisant à une lecture différente et souvent humoristique du message.

Ce qui n'est pas toujours, il faut bien le dire, du goût des autorités concernées.

Sens interdits

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JACQUELINE 11/07/2015 21:35

j'avais reconnu le talent de notre célèbre Français! Il vit à Florence si je ne m'abuse.. Savoir sourire des interdit est signe de bonne santémentale. Moi qui avais 20ans en 1968 je me souviens de "Il est interdit d'interdire" Tes non sens aussi sont croustillants!!! Bon Dimanche Jean François Bises

Jean-François 12/07/2015 00:08

Une occasion de publier un article un peu 'différent' ! Clet Abraham est effectivement établi à Florence où il continue à faire parler de lui, notamment à l'occasion d'une sculpture représentant un personnage faisant un grand pas dans le vide depuis le parapet d'un pont et qui, après moult démêlés avec la municipalité, marche maintenant sur l"eau au milieu de l'Arno. Bon dimanche à toi aussi.

eva 11/07/2015 18:06

arf ! j'ai cru un instant que tu avais fait du "photoshop" ! super texte pour cette série de panneaux détournés ! bon week-end prolongé Jean-François ! :-)

Jean-François 11/07/2015 23:52

Je ne peux pas dire que j'ai une passion pour ce type d'action artistique, mais je trouvais amusant d'en faire le support d'un texte un peu déjanté. En tous cas, l'artiste s'est fait une belle renommée avec ces détournements et a connu un franc succès avec une exposition à Shanghai. Je crois aussi d'ailleurs qu'il a connu une brève incarcération au Japon .. pour avoir '"sali" du matériel urbain. Bon dimanche Eva.!

Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories