Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 11:33

 

C'est en 1871, à l'âge de dix-sept ans, que Rimbaud écrivit ce que d'aucuns considèrent comme le plus beau poème de la langue française :

 

Le Bateau Ivre

 

Il y a un peu plus d'un an, j'avais tenté dans ce blog, au travers d'oeuvres d'artistes et d'images diverses, d'illustrer ce monument de la littérature.

Je réitère, cette fois sous la forme d'un essai de clip vidéo censé 'dynamiser' quelque peu le défilé des images d'un article de blog.

Il y est toujours beaucoup fait appel aux oeuvres du peintre expressionniste allemand Emil Nolde (1867 - 1956) qui semblent si parfaitement traduire les fulgurances colorées du poème.

 

Ont également et involontairement contribué à l'illustration de la vidéo :

 

- un artiste Cheyenne anonyme,

- François Truffaut (Antoine courant sur la plage dans les 'Quatre Cents coups'),

- Winslow Homer,

- Catherine Van Den Steen,

- Bill Viola (les noyés et les phosphores jaunes et bleus sont extraits de ses vidéos),

- Ferdinand Hodler,

- le Douanier Rousseau,

- Jean-Michel Othoniel,

- Zeng Fanzhi,

- Jean-Christophe Lerouge (le portrait d'Arthur Rimbaud).

 

Les autres images sont, pour partie, des photos-souvenirs de lointains voyages, avec l'adjonction de quelques photos trouvées sur le net.

L'accompagnement musical est l'aria des Bacchianas Brasileiras n°5 d'Heitor Villa-Lobos, interprété par Victoria De Los Angeles.

 

Sur un mur de l'Hôtel des Impôts, rue Férou à Paris, l'artiste néerlandais Jan Willem Bruins a gravé l'intégralité des 25 quatrains du 'Bateau Ivre', à proximité de l'endroit où le jeune poète présenta son oeuvre pour la première fois à une réunion des 'Vilains Bonshommes'.

Il faut le lire de la droite vers la gauche, dans le sens du méchant vent qui soufflait, dit-on, depuis la place Saint-Sulpice.

 

Beaucoup de chanteurs, d'acteurs, de comédiens ont interprété ou récité  le Bateau Ivre, sans jamais cependant faire oublier la fougueuse et passionnée version qu'en offrit le regretté Léo Ferré en 1983.

 

 

oooOOOooo

 

 

 

Le Bateau Ivre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JACQUELINE 10/03/2016 19:23

Très émouvant et rempli de beau!! La technologie nous permet de mettre des illustrations à nos sensations. Pour la musique nos pensées ont convergé!Si tu as le temps et l'envie viens donc sur mon blog consacré àla musique
http://incertitudes.over-blog.fr/2016/02/heitor-villa-lobos-bachianas-brasileiras.html
A bientôt!

Jean-François 11/03/2016 17:13

Merci Jacqueline. C'est effectivement formidable de pouvoir combiner écrit, musique et images et permettre ainsi l'illustration de nos sensations. Je vais me rendre de ce pas sur ton site de musique. Bonne soirée.

Nicole 06/03/2016 09:29

C'est un cadeau cette vidéo ! Cette poésie de la révolte faite de mots rares, accompagnée d'images si bien choisies et présentée sur une musique qui depuis toujours m'émeut aux larmes...
J'ai entendu Bachianas Brasileiras pour la première fois chanté par Joan Baez et curieusement je crois me souvenir que c'était un choix de Jacques Brel à qui on demandait dans une émission de radio la musique qu'il aimait, oui, ce n'est pas récent ! Depuis j'écoute moi aussi Victoria de los Angeles.
Merci pour ces très précieuses 6 minutes 20.

Jean-François 06/03/2016 23:36

Merci Nicole. J'ignorais que Jacques Brel avait fait le choix de cette merveilleuse musique de Villa-Lobos.Pour ce qui est des images, j'ai été frappé en recherchant une illustration par la correspondance entre les œuvres d'Emil Nolde et les visions de Rimbaud. A croire que le peintre avait le poème en mémoire en réalisant ses tableaux. Après tout, entre un, poète maudit et un peintre "dégénéré" le courant ne pouvait que passer ...

Thaddée 04/03/2016 10:06

Oh merci ... L'émotion monte doucement en visionnant cette vidéo qui nous rapproche tout en douceur de Rimbe, l'homme aux semelles de vent. Ça a dû te prendre beaucoup de temps pour choisir les images, les ordonner, les faire alterner avec les quatrains du poète, ajuster le tapis musical ... pour un résultat qui touche vraiment le cœur. Un grand merci Jean-François. Je reviendrai découvrir tes autres articles. Bonne fin de semaine à toi, je t'embrasse.

Jean-François 05/03/2016 20:46

Merci Thaddée pour la visite.Cette vidéo a demandé effectivement quelques efforts et m'a fait habiter un temps ce merveilleux poème. Heureusement que - comme cela est le cas pour ma tentative d'illustration des 'Marquises' de Brel - , je ne me suis pas retrouvé bloqué par des ayants-droit...Je trouve tout de même aberrant que, depuis leur bureau californien, des grandes sociétés distributrices de musique puissent t'empêcher d'illustrer par des photos perso une chanson achetée légalement sur iTunes !! Enfin, ceci est une autre histoire. Bonne soirée à toi .. rimbaldienne ou non.

Parisianne 02/03/2016 22:30

Tout simplement beau. Merci.
Je suis passée rue Férou la semaine dernière encore, et l'émotion est toujours la même de trouver là ce beau texte. Toujours garder les yeux ouverts !
Anne

Jean-François 03/03/2016 11:57

Je ressens aussi cette émotion en passant rue Férou ... spécialement après ma longue immersion dans ce merveilleux poème afin d'en rechercher une illustration, si possible évocatrice des visions de l'auteur ! Paris offre tellement à qui sait regarder ...

eva 26/02/2016 18:41

Pour un premier clip, c'est bien. Je l'ai visionné deux fois : une fois ici, sur ton billet, et une autre fois sur youtube (je me suis abonnée à Cielo). Là-bas, sur youtube, il convient de se placer en mode "cinema" pour profiter de l'image. Dommage que les textes ne soient pas toujours visibles en entier avant leur zoom arrière. Je ne sais pas comment tu réalise tes clips (moi je fais ça avec le movie-maker de windows 8) et à présent je prends soin de bien allonger suffisamment le temps d'image des textes pour qu'ils soient lisibles en entier (sur ton clip, le temps de lecture des textes est un peu court, il gagnerait à être un peu plus long). Voilà, ce sont les deux remarques importantes que je peux te faire (amicalement). Les images et la bande sonore sont enchanteresses... bien choisies donc ! En général il est préférable de mentionner l'origine de la bande sonore en fin de clip ainsi que le crédit photo-images. Félicitations Jean-François... j'attends les prochains clips ! Amitiés.

Jean-François 26/02/2016 23:36

Merci Eva pour cet enrichissant commentaire. Le problème auquel j'étais confronté était surtout de faire coïncider 25 quatrains plus 50 images avec la durée du merveilleux aria de Villa-Lobos, ce qui m'a obligé à accélérer un peu la vitesse de défilement plutôt que de passer le fond sonore en boucle ce qui eut été dommage ..Pour le reste, j’essaierai d'améliorer à une prochaine occasion. Comme on dit en italien : sbagliando s'impara ! Merci encore et bon week-end à toi.

philae 23/02/2016 16:40

superbe

Jean-François 23/02/2016 20:05

Merci Philae. C'est mon premier clip vidéo ... après bien des tâtonnements !

Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories