Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 18:33

 

Dans le merveilleux Jardin Exotique de Monaco, il est tout-à-fait possible d'imaginer qu'un coup de baguette magique vous a soudain transporté au cœur désertique du Nouveau Mexique.

Un Nouveau Mexique sans crotales, serpents cracheurs, scorpions et autres tarentules, et où la température diurne serait devenue miraculeusement plus conforme à nos conceptions d'une chaleur supportable.

Le Jardin Exotique de Monaco, nul ne l'ignore tant il est mondialement connu, abrite la plus belle collection qu'il soit possible de rêver, de ces plantes que l'on désignait autrefois vulgairement sous le vocable de 'plantes grasses' et que l'on nomme désormais plus délicatement, des succulentes.

Un monde d'agaves, d'aloès, de yuccas, de cierges, d'euphorbes, d'échinocactus et de melocactus et de tant d'autres espèces, un monde à donner le tournis au plus aguerri des cactophiles.

Et, cerise sur le gâteau - pardon, floraison sur le cactus - cette explosion épineuse déroule langoureusement ses fastes sur les pentes d'un impeccable jardin de rocailles.

Un lacis d'allées, de passerelles et d'escaliers offre à chaque instant, et de vertigineuse manière, ce que les dépliants touristiques appelent communément 'des vues à couper le souffle', sur la Grande Bleue scintillante, la sublime baie de Monte Carlo, et le célèbre rocher d'un Prince qui aimait tant la mer que, vu de loin, il donne l'impression qu'à son tour il va larguer les amarres et suivre les blancs paquebots qui croisent sous le soleil.

Les images ce cette vidéo ne sont pas une présentation à proprement parler du Jardin Exotique, mais une suite d'impressions visuelles, d'éblouissements, de sensations, et surtout de regards scrutant la texture, la géométrie étrange de ces plantes fascinantes et mystérieuses dont l'originalité ne cesse de surprendre.

 

oooOOOooo

 

Au Jardin Exotique de Monaco

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JACQUELINE 15/05/2016 08:19

J'ai l'avantage de vivre dans une région où les succulentes et cactus profitent pleinement. J'aid'ailleurs une préférence pour ses "fleurs" si spéciales. Ce que je trouve admirable dans ces végétaux c'est leur floraison, si différentes de leur support!! Comme si ilsvoulaient démontrer leur supériorité!. Actuellement je m'émerveille des fleurs de mes succulentes, dont certaines s'expriment en couleur...pour la première fois! Bises Jean François et Bon Dimanche

Jean-François 13/06/2016 12:56

Une réponse bien tardive due à un dysfonctionnement informatique ! Tout-à-fait d'accord avec ton commentaire. Ces plantes ne cessent de nous surprendre. Et dire qu'il y en a qui ne fleurissent que tous les sept ans .. et certaines parait-il tous les cinquante ans.. comme si elles tenaient à nous démontrer que nous sommes bien peu de chose face à la nature.
Bonne semaine à toi.

Thaddée 08/05/2016 12:20

Et sur la musique d'Aranjuez ... Merveilleuses épines, j'ai toujours eu un faible pour les chardons. Passe un beau dimanche Jean-François, je vais lire ton article sur le sourire.

Jean-François 09/05/2016 16:59

Merci Thaddée. Ta passion pour les chardons me fait venir à l'esprit un épisode de ma tendre enfance. J'avais eu la brillante idée, à l'occasion de la Fête des Mères d'offrir à ma mère ...un cactus, que je trouvais très joli. L'accueil en fut plutôt frais et je me souviendrai toujours des regards désapprobateurs de la fleuriste et de la file de clients qui attendaient avec chacun un bouquet de roses à la main !! On na peut pas toujours être en conformité avec ce que la bienséance voudrait que nous fassions ...

eva 05/05/2016 14:58

Joli montage de ces merveilles épineuses contrastant avec la douce guitare de Valérie Duchâteau... Merci Jean-François !

Jean-François 09/05/2016 17:14

Bien que le Concerto d'Aranjuez soit censé évoquer la douceur des jardins de cette ville, il me fait plutôt penser aux étés torrides de ce cœur de la Castille ( "tres meses de invierno, nueve meses de infierno" !) et à ces paysages ocres d'où émergent les figuiers de Barbarie aux fruits si doux mais protégés par de si redoutables épines. Au fond, ils résument bien l'impression laissée par ce merveilleux jardin. Bonne soirée Eva.

Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories