Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 19:13

 

Il fut un temps où, à la surface des eaux tranquilles,

se reflétait l'image d'un monde serein.

 

 

Sur les façades des maisons de verre,

les nuages se bousculaient 

et dessinaient à l'envie de bourgeonnantes compositions.

 

 

Ils paraissaient parfois se jouer des vagues monstrueuses

que d'orgueilleux immeubles poussaient à l'assaut du ciel.

 

 

C'est alors que, sur ces forteresses transparentes

un étrange soleil commença à décrire une orbe maléfique.

 

 

Les fenêtres-miroirs réfléchirent de mystérieux

et indéchiffrables messages.

 

 

L'univers sembla soudain plongé dans une atmosphère d'aquarium.

 

 

Tout se passa ensuite très vite.

Des vents tourbillonnants s'enroulèrent autour des tours insolentes.

 

 

Il y eut un éclair aveuglant.

 

 

Les eaux, autrefois tranquilles, 

reflétèrent d'indescriptibles incandescences.

 

 

Lorsque, au bout d'un temps qui parut interminable,

le calme enfin revint,

le spectacle était apocalyptique.

 

 

Le monde était devenu froid et glacé.

Les altières façades scintillaient sous la lumière crue.

 

 

Nulle trace de vie.

On eut dit qu'un sortilège avait soudain cristallisé des cathédrales miroitantes. 

 

 

Les arbres, dénudés, paraissaient implorer les tours indifférentes

pour que la vie revienne bientôt dans ce silence glacé.

 

 

On pouvait apercevoir ça et là,

enfermés dans leur prison de verre,

des monstres de temps oubliés que le cataclysme avait éveillés.

 

 

Qu'adviendrait-il si, par malheur, ils venaient à se libérer de leur geôle?

 

 

Tout ceci, bien sûr n'est qu'un mauvais rêve.

Les passants affairés qui longent les tours de verre

ne prêtent guère attention aux messages de leurs façades-miroirs. 

 

 

Loin des tours, les eaux tranquilles

reflètent encore parfois l'image d'un monde serein.

 

 

Mais, serait-ce un signe prémonitoire,

de mystérieux messages nous rappellent toujours 

qu'il pourrait être judicieux de garder un oeil sur le ciel.

 

 

 

oooOOOooo

 

Ce billet reprend, pour une large part, des photos prises, il y a bien longtemps, dans le quartier de La Défense à Paris. Elles avaient fait l'objet d'un article, plus 'statique', publié dans ce blog il y a cinq ans (déjà ! ...).

Le but recherché étant toujours, bien sûr, de 'faire parler les images' !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Thaddée 24/12/2016 18:15

Je te souhaite un Joyeux Noël Jean-François, des couleurs et des reflets plein les yeux en cette belle nuit enchantée.

Jean-François 24/12/2016 22:09

Bon Noël à toi aussi Thaddée. Je te souhaite mille bonnes choses en cette occasion (tu peux choisir celles que tu préfères !) et aussi sérénité et inspiration pour la Nouvelle Année qui pointe son nez. Un grattouilli à Félix, je suis sûr qu'il adore çà :-)

eva 29/11/2016 17:28

Quand je lis ta réponse à Danielle, je comprends pourquoi je n'ai jamais pu faire plus de trois photos de reflets dans le genre où tu excelles ! Bravo Jean-François !

Jean-François 30/11/2016 22:47

Les reflets sont un peu comme le chien de Jean de Nivelles, qui s'enfuit quand on l'appelle. Les reflets sont fugaces et sont totalement dépendants de la lumière. Pour les chasser, il faut donc de la patience et se trouver au bon endroit au bon moment. Et, en plus, ils bougent si on se déplace. Beaucoup de chasseurs de reflets ont fini par s'attaquer aux natures mortes :-)

Nicole 29/11/2016 14:25

Bonjour Jean-François
Quel modernisme ! C'est superbe ! Oui j'imagine que ce n'est pas la vision de celui qui travaille à la Défense mais ces images suscitent l'émotion comme une belle histoire, comme un beau voyage... Merci !

Jean-François 30/11/2016 22:32

Bonsoir Nicole,
Un voyage imaginaire dans l'environnement froid et inhumain des tours. Les façades -miroirs n'arrêtent plus la course des nuages. Ce n'était certes pas l'intention première des architectes, mais c'est comme si la nature prenait un peu sa revanche. Un juste retour des choses, au fond !

Thaddée 28/11/2016 13:58

C'est magique tous ces miroirs improvisés, remplis de distorsions délirantes. J'aime beaucoup les regarder ainsi que les photographier quand j'en trouve, surtout le long des immeubles de verre qui renferment parfois tout un monde fragmenté qui n'a plus rien à voir avec la réalité. Bonne journée Jean-François. Message précédent parti trop tôt, et laissant place à l'imagination ;-)

Jean-François 28/11/2016 17:18

Bonsoir Thaddée. Ce que je trouve en fait fascinant dans ces tours de verre, c'est le contraste entre la face extérieure des fenêtres-miroirs où les reflets permettent un vagabondage imaginatif débridé, et la dure réalité bureaucratique qui se dissimule derrière où, à la lueur d'innombrables écrans d'ordinateurs, il n'est plus permis de rêver. Un beau sujet de réflexion n'est-ce pas ?

JACQUELINE 27/11/2016 14:59

Le mode parallèle des reflets! Que d'impressions tu lui as fait dire!! L'oeil attentif du photographe et la plume du conteur nous les a livrées! La beauté est partout....il suffit de savoir la capter!
mais jusqu'où iras tu????? :-))))

Jean-François 27/11/2016 17:10

Merci Jacqueline pour ton habile commentaire :-) Je ne sais pas jusqu'où j'irai, mais en tous cas pas de nouveau à La Défense. De nouvelles tours ont poussé depuis comme des champignons transformant totalement le paysage. A la réflexion, mes photos ont valeur d'archives, les perspectives qu'elles reflètent, pour la plupart, n'existent plus ...

danielle 25/11/2016 21:07

oh vraiment, merci! je regrette que mon écran coupe les photos, mais je suis restée bouche bée.

Jean-François 26/11/2016 18:05

Merci Danielle. Une oeuvre de jeunesse en fait, que je ne referais pas. Trop de patience requise, trop d'attentes du bon moment, de la bonne lumière, de la bonne saison, du bon angle. Et dire que certains reflets fugitifs durent moins d'une minute, alors ...

Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories