Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 14:37

 

Ceci est la reprise, sous une forme, disons, plus 'dynamique' 

 d'un article publié il y a un peu plus de trois ans

à la suite d'un voyage effectué dans l'Ouest américain.

J'y avais été particulièrement impressionné par l'atmosphère étrange

qui émanait de la ville-minière fantôme de Bodie, en Californie.

L'article aurait tout aussi bien pu s'intituler

'Le Temps suspendu'

tant il était émouvant d'apercevoir au travers des vitres sales

des maisons de bois brinquebalantes, les témoignages figés

d'une vie domestique qui paraissait s'être soudainement arrêtée

il y a plus d'un siècle..

 

Les deux moments musicaux dans la vidéo sont des extraits d'une icone de la Musique Country, 'Dark as a Dungeon', écrite par Merle Travis en 1946 , dans l'interprétation de Willie Nelson. Cette chanson, devenue pratiquement l'hymne des mineurs des Appalaches, relate la dure vie des mineurs de fond. Elle a également été interprétée - entre autres - par Johnny Cash, Bob Dylan, Harry Belafonte, Joan Baez, Odetta, Ray Charles etc..

 

Le refrain peut se traduire de la façon suivante:

 

"Et c'est sombre comme un cachot et humide comme la rosée,

            Le danger y est double et les plaisirs sont rares,

La pluie n'y tombe jamais, le soleil n'y brille jamais,

Et il fait noir comme dans un cachot, tout en bas dans les mines."

 

oooOOOooo

 

 

 

 

Les Fantômes de Bodie (2)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François - dans Photographie - Voyages
commenter cet article

commentaires

Thaddée 06/08/2017 11:39

Les fantômes du passé ... Je la trouve bien conservée, cette petite ville qui ne manquait de rien à l'époque. Mais quelle atmosphère ... Ce doit être prenant d'arpenter ces rues vides, de regarder par les fenêtres les intérieurs désertés, de regarder vers ces collines en s'imaginant le calvaire qu'on dû vivre les mineurs de fond. Je ne peux qu'y être sensible, ton article faisant écho au récit que j'ai écrit sur la vie terrible et dramatique d'un mineur du Laurion. Mes amitiés Jean-François, je vois qu'on a retrouvé notre Midolu :-)

Jean-François 07/08/2017 11:51

Il est prenant en effet de parcourir les rues de cette ville fantôme et d'en surprendre la vie passée par les fenêtres de ses baraques branlantes. Les mineurs de Bodie cherchaient de l'or et étaient animés d'une fièvre qui les différenciait de leurs malheureux collègues des mines de charbon. Mais leur vie n'en était pas moins rude. Oui, c'est un plaisir de retrouver Midolu :-) Amitiés,

JACQUELINE 04/08/2017 17:46

L'Histoire des Etats Unis est celle d'un peuple de pauvres gens....finalement! Les "mémorials" offrent souvent cette traditionnelle lutte pour la vie. Oh mais il se sont drolement rattrapés après!!!Joli montage
Bonne fin de semaine

Jean-François 05/08/2017 11:08

C'est vrai, l'Amérique a bien changé depuis le temps des pionniers, mais la mentalité de ses habitants est restée en grande partie imprégnée par le souvenir de cette époque. Ce qui est remarquable c'est que l'état de Californie a protégé ce site qui échappe ainsi aux flonflons et aux pom pom girls. Les fantômes apprécient ;-))
Bon week-end dans la chaleur romaine !

eva 01/08/2017 23:36

Un billet savoureux !..
Mais... qui vient donc fleurir la tombe de Mme Mustache ???

Jean-François 02/08/2017 10:42

Question pertinente, à laquelle malheureusement il est impossible de répondre car en dépit de la majesté des funérailles de Madame Mustache, personne n'a pu localiser depuis l'emplacement de sa tombe dans le cimetière de Bodie. Un des nombreux mystères de cet endroit fascinant. !! Il y a de multiples articles sur le web narrant l'existence d'Eleanor Dumont. Un destin typique des légendes de l'Ouest américain. A méditer en écoutant de la musique country ...

midolu 30/07/2017 20:27

Bonsoir Jean-François.
Compliments pour ce montage très intéressant et réussi ! C'est d'autant plus instructif après avoir vu l'article paru à l'occasion de ce voyage, et c'est un plaisir de t'écouter le commenter. Bravo !
Je ne peux qu'espérer que tu n'as pas cédé à la tentation de prélever un clou, un fragment matériel de Bodie, ce qui aurait pu te valoir quelque(s) sort(s) et revers de fortune ...
Merci pour ces superbes partages. À bientôt.
Pensées amicales du Berry.

Jean-François 31/07/2017 15:54

Bonjour Midolu,
Ravi de retrouver ma fidèle lectrice J'avais été fasciné par la visite de cette cité minière fantôme et il est impossible d'oublier l'atmosphère étrange qui s'en dégage. La découverte de tous ces objets-témoins d'une vie quotidienne disparue est vraiment émouvante et il ne me serait pas venu à l'esprit de prélever un quelconque "souvenir" de mon passage.
J'espère que tu profites pleinement des beautés bucoliques du plein été dans ta riante région.
Amitiés urbaines.

Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories