Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 12:45

 

En Equateur, dans la charmante ville de Cuenca, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco pour la richesse de son patrimoine artistique et culturel, le Musée des Cultures Aborigènes, situé au coeur du quartier historique, abrite une importante collection d'objets illustrant la diversité des cultures du pays, depuis la préhistoire jusqu'au début du XVIème siècle, avant donc l'arrivée des espagnols. C'est surtout dans la période allant de 500 avant JC à 500 après JC que ce sont développées dans la région des cultures aux réalisations artistiques particulièrement abouties.

 

le penseur, culture Jama Coaque

 

'El Pensador', le Penseur, est une oeuvre-phare représentative de cette période, saisie par le sculpteur dans une attitude que n'aurait pas reniée Rodin s'il avait vécu il y a 2000 ans.

 

P1000911

agriculteur, culture Jama Coaque

 

Shamans, chasseurs, agriculteurs, musiciens, se pressent dans les vitrines, saisis dans une attitude hiératique ou en mouvement, témoins émouvants des civilisations qui peuplèrent ces contrées andines il y a bien longtemps.. 

 

P1000934

personnage debout, culture Jama Coaque

 

En parcourant les salles de ce fascinant musée, on ne peut que remarquer le nombre impressionnant de récipients de toutes sortes, pots, vases, bassins, jarres, bouteilles, marmites, coupes et coupelles, cruches et cruchons, habilement décorés et peints de couleurs vives, qui témoignent de l'importance donnée à ces contenants en des temps où la conservation des aliments était gage de survie pour le groupe. .

 

P1000964(2)

détail d'une jarre, culture Tacalshapa

 

Plusieurs de ces ustensiles présentent des traces de suie, preuve d'une longue utilisation domestique, mais ce qui frappe le plus c'est le fait que beaucoup d'entre eux sont décorés de visages humains avec parfois l'addition de petites têtes d'enfants, probablement symbole de fertilité.

 

P1000948(1)

détail de la partie supérieure d'une jarre, culture Tacalshapa.

 

P1000970(1)

partie supérieure d'une jarre, culture Puruhá

 

P1000955

une marmite qui aurait pu inspirer les potiers de Vallauris, culture Tacalshapa

 

L'impression est saisissante, comme si, au delà des siècles, ces objets du quotidien dévisageaient le visiteur.

 

PP1000969

jarre à visage humain, culture Tacalshapa

 

P1000968(1)

récipient à visage souriant, culture Puruhá

 

P1000959(1)

partie supérieure d'une jarre, culture Tacalshapa

 

P1000953

détail d'une poterie, culture Cashaloma

 

P1000958

récipient à visage, culture Puruhá

 

P1000961

poterie-personnage, culture Tacalshapa

 

P1000956

récipient à visage, culture Puruhá

 

P1000962(1)

jarre-personnage, culture Tacalshapa

 

¨1000979(2)

détail d'une poterie à décor polychrome, culture Puruhá

 

P1000965(1)

verre en forme de personnage assis, culture Manteña

 

P1000965(2)

verre en forme de personnage assis, culture Manteña

 

P1000994

poterie-visage, culture de la région orientale

 

Les poteries n'étaient en fait bien souvent que le seul mobilier de leurs propriétaires, d'où leur importance, mais surtout elles avaient fréquemment un rôle  lié à des pratiques shamaniques, servant à la préparation de boissons servies à l'occasion de cérémonies rituelles, revêtant ainsi un caractère sacré.

 

P1000891

bouteille-sculpture, période formative

 

P1000985

marmite de sorcier, culture Bahia

 

P1000952(2)

jarre sculptée, culture Manteña

 

P1000949

encensoir, culture Manteña

 

P1000974(1)-copie-1

verre à visage, culture Cashaloma

 

P1000974(2)

récipient figurant un joueur de flûte de Pan, culture Cashaloma

 

Anthropomorphes ou zoomorphes, comme les décrivent doctement les petits cartons explicatifs placés dans les vitrines, les poteries peuvent aussi revêtir l'aspect d'animaux mythiques ou même prendre la forme d'objets inattendus, vraisemblablement liés à des rites initiatiques.

 

P1000981

poterie-oiseau, période formative

 

P1000945

verseuse avec personnage mythique, culture Bahia

 

P1000992

récipient rn forme de tête d'animal, culture Cashaloma

 

P1000892

bouteille avec singe, période formative

 

P1000924

urne en forme de félin, période formative

 

P1000967

vase zoomorphe, culture Manteña

 

Dans la première moitié du XVème siècle de notre ère, ces cultures encore si mal connues disparurent brutalement sous le joug de l'expansion Inca. Puis vinrent les espagnols et la suite est bien connue. Ces étranges ustensiles continuent pourtant à nous lancer des interrogations muettes auxquelles nous serions bien en peine de répondre.

 

P1000880

vue de Cuenca depuis la fenêtre d'un céramiste

 

Aujourd'hui, les céramistes ne dessinent plus de visages sur les flancs rebondis des jarres, mais, alors que derrière la vitre, la jolie ville-musée s'étire voluptueusement dans son écrin de montagnes, alignées sur le rebord de la fenêtre, les créations contemporaines témoignent du merveilleux savoir-faire hérité de lointains ancêtres, ceux-là même qui recherchaient la protection des dieux en modelant la terre à leur image.

 

oooOOOooo

 

 

 

 

A Cuenca, les poteries ont un visage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean Edmond 13/03/2013 09:38

"Elle semblait si seule et si triste dans sa cage de verre aux reflets bleutés"
C'est par cette phrase qu'a commencé ma découverte de votre blog.
Si l'on doutait encore que les musées soient des prisons, votre texte et vos photos en sont la démonstration.
Cela bien sur si l'on sait que les objets retiennent une part des âmes de ceux qui les ont créés, respectés et parfois craints.
Je continuerai ma visite de votre blog. Pas goulûment mais petit à petit comme on déguste un excellent sachet de confiserie.
Cordialement.

Jean Edmond 12/03/2013 11:05

Bonjour,
Merci de m'avoir fait retrouver par vos commentaires l'émotion de mes premiers regards sur l'art premier.
Magie des objets superbement évoquée par les photos.
Compliments.

Jean-François 12/03/2013 19:57



Bonsoir,


Merci beaucoup pour la visite qui m'a permis de découvrir un blog bien intéressant que je me promets de revisiter bientôt.


Il est vrai que les poteries équatoriennes sont fascinantes.


Comme vous semblez passionné par l'art premier, sans vouloir donner l'impression d'une promotion de mon blog, je me permets de vous communiquer les liens de deux de mes articles consacrés à l'art
africain:


http://memoirederivages.over-blog.com/article-impressions-d-une-exposition-un-regard-decale-sur-l-exposition-fleuve-congo-au-musee-du-quai-branly-55298700.html


et


http;//memoirederivages.over-blog.com/article-l-assemblee-des-fetiches-conte-africain-1ere-partie-62202848.html


Des liens bien compliqués, mais j'espère que les petites histoires que j'avais alors composées vous replongeront dans l'univers envoûtant de ces arts que nous appréhendons si mal.


Cordialement



midolu 21/09/2012 22:55

Pour les attaches, je n'avais pas remarqué. Le sens du sacré serait-il plus fort et la transgression inconcevable ? Ou bien, la valeur " marchande " attribuée à ces oeuvres serait-elle si peu
élevée qu'elles ne pourraient tenter une main chapardeuse ?
J'aime penser que la confiance règne.
Le côté " dérisoire " de la protection est vraiment émouvant, on pourrait aussi penser que la fragilité de l'attache signe le lien et la proximité avec les ancêtres qui ont façonné et utilisé ces
pièces qui tout simplement appartiennent au peuple équatorien.
À bientôt, Jean-François.

Joelaindien 21/09/2012 22:01

Merci pour ton passage !

Jean-François 22/09/2012 20:02



Merci pour la visite et bravo pour le blog des 'Meilleurs souvenirs de vacances', un outil fort bien fait et plein de sages conseils, qui encourage tes lecteurs à rejoindre les voyageurs et
photographes impénitents que nous sommes.. ou simplement à rêver devant de belles images.



midolu 19/09/2012 16:36

C'est magnifique ! Ces poteries ont de l'âme, une histoire, et elles persistent à nous présenter une attitude, à nous adresser un message peut-être ... Je suis surprise du rendu expressif.
Merci beaucoup pour cette galerie de figures émouvantes qui montrent aussi le développement artistique de leurs créateurs, et le lien indissociable entre la nécessité et le sacré (" culture " prend
ici tout son sens).
Pensées amicales.

Jean-François 21/09/2012 17:37



Ravi de retrouver ma fidèle lectrice. Il est vrai que ces poteries sont bien émouvantes et ceci d'autant plus qu'elles sont antérieures à la domination Inca, trop souvent considérée comme la
référence en matiére d'art sud-américain pré-hispanique. Un musée bien agréable en vérité. Dommage que des reflets meurtriers m'ont empêché de photographier quelques très belles pièces. Mais il
est déjà si rare de pouvoir mitrailler en toute liberté dans une enceinte muséale qu'il serait malséant de maugréer. Avez-vous aussi noté que ces objets vénérables et fragiles sont pour la
plupart retenus par de simples fils de fer ! Touchant n'est-ce pas.   Bien amicalement. Jean-François.


 



Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories