Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 19:25

Dans les hauteurs de l'île d'Isabela, aux Galapagos, si l'on emprunte le petit chemin forestier qui mène à l'enclos des tortues géantes, on est forcément amené à remarquer qu'à certains endroits, des bancs ont été disposés, qui semblent adresser au passant un clin d'oeil complice, l'invitant à souffler un peu, surtout lorsque le soleil de l'après-midi cogne avec vigueur.

 

P1010292

 

Voilà une bien charmante attention direz-vous. Oui, mais, car il y a un mais, ces bancs ont été installés au beau milieu de bosquets serrés d'un bel arbre des rivages marins de la Caraîbe et de l'Amérique latine, le mancenillier, au feuillage toujours vert, dont les fruits, abondants, ressemblent à de petites pommes d'un jaune-verdâtre.

 

P1010315

 

Et alors, penserez-vous, l'intention n'est-elle pas louable de disposer ces bancs sous des ombrages accueillants et protecteurs ?

 

P1010314

 

Hélas, trois fois hélas, sachez que le mancenillier est un véritable condensé de poison. Tout en lui est infiniment vénéneux. Depuis la pointe des racines jusqu'à l'extrémité des feuilles, tout, le tronc, l'écorce, la sève, les feuilles, tout est incroyablement toxique. On le nomme quelquefois figuier vénéneux. Au Vénézuela, on l'appelle arbol de la muerte, c'est tout dire. Aux Antilles, on peint en rouge une tête de mort sur son tronc gris pour avertir le promeneur distrait et les indiens caraïbes utilisaient dit-on sa sève comme poison de flèches et de pêche.

 

P1010313

 

Un simple contact avec n'importe quelle partie de la plante provoque une grave inflammation de la peau et une conjonctivite intense. Aux Antilles encore, la légende dit même qu'on ne saurait rester sous l'ombre d'un mancenillier sans devenir aveugle !! L'inhalation de poussières de bois vert provoque rhinite, laryngite et bronchite. Or, le bois de mancenillier est utilisé en menuiserie bien que le bois sec provoque à l'occasion des réactions cutanées chez les individus sensibles.

 

P1010317

 

On raconte que les ouvriers qui abattent les arbres et les scient doivent prendre des précautions pour ne pas être incommodés par le latex. Ils allument un feu autour du tronc.pour lui enlever une partie de son suc en prenant bien soin d'éviter la fumée pendant l'opération. On prétend aussi qu'autrefois ils travaillaient entièrement nus après s'être copieusement enduits d'huile pour éviter les brûlures...

 

P1060160

 

Placé à proximité, un tableau laconique se borne à avertir le quidam du caractère vénéneux des jolies petites pommes  qui jonchent le sol par milliers. Doux euphémisme en vérité! Je me garderai bien d'évoquer ici les conséquences de l'ingestion accidentelle des fruits de cet arbre maudit, elles sont dignes du plus abominable des films d'horreur.

 

P1010293

 

Ce funeste tableau étant brossé, on peut alors se demander à juste titre pourquoi diable - c'est le cas de le dire - a t-on eu l'idée saugrenue d'installer des bancs à l'ombre de ces funestes végétaux.

Un possible élément de réponse serait la volonté inavouée et inavouable de réguler le flot touristique dans cette région hyper protégée de la planète, mais le souci de préserver la bio-diversité au détriment de l'espèce humaine semble peu compatible avec les principes éthiques des successeurs de Darwin. Alors, que penser ?

Il faut dire qu'il n'y a pas foule sur ces bancs, nullement comparables à ceux des Tuileries ou du Luxembourg où, les jours d'été, il faudrait pratiquement simuler une syncope pour avoir une petite chance de s'y poser.

 

P1010381

 

Commen font les étranges tortues des Galapagos pour se délecter de ces concentrés de poison ??

 

P1010360

 

Un cactus espion qui se trouvait sur leur passage a bien essayé de percer le mystère, mais en vain.

 

P1010372

 

Peut-être après tout que, dans l'infinie sagesse que leur confère leur grand âge, les tortues veulent épargner aux humains les horribles souffrances qu'engendrerait la dégustation de ces fruits maléfiques. .Qui sait ?

 

 

 

oooOOOooo

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François - dans Photographie - Voyages
commenter cet article

commentaires

Outlook setting 05/12/2013 13:19

These benches would have been great spots in the olden days, when the park was young and brimming with youth and life. I wish it was possible to create the same effect now by refurnishing the park and repainting the benches.

Jean-François 05/12/2013 17:21

It is true that these benches are not very glamourous and would definitively need some nice repainting, but the reason why I was so impressed is their location in such a deadly environment, so close to these incredibly poisonous trees, which is the reason why I published the article. How is it possible to place tempting benches amid a dense group of manchineel trees which can make you awfully sick just by sleeping under their foliage, not mentioning the horrible consequences of eating one of the small apples which laid on the ground by the hundred. Sorry for publishing in french but I would not know how to introduce an automatic translation system in my blog. I am not really good at these things.;-)

eva 18/12/2012 11:01

vous aimez le danger on dirait !... et moi, j'aime votre billet... C'est curieux tout de même cette histoire de bancs...

Jean-François 18/12/2012 19:44



En fait, les mancenilliers, qui sont des arbres magnifiques, sont situés tout près des bancs et ne les couvrent pas vraiment de leur ombrage, mais les fruits vénéneux jonchent le sol en
abondance. Les rares habitants de l'île connaissent le danger. Quant aux touristes qui montent jusqu'à l'enclos des tortues, ils sont toujours encadrés par des guides locaux. Le risque est donc
minime, mais je pense que le cactus espion doit en savoir plus à ce sujet...



midolu 15/08/2012 15:33

Un piège surprenant qui fait froid dans le dos (et ailleurs, vu toutes les atteintes que peut provoquer cet arbre perfide) !
La " sculpture " naturelle sur l'avant-dernière image est confondante, mais l'habileté du cactus à se déguiser n'a pas permis l'élucidation du mystère ...
Merci, Jean-François. Bonne journée, et de même pour les suivantes !

Jean-François 17/08/2012 13:37



Bonjour midolu. Ce qui est étonnant avec l'excroissance végétale à tête de tortue, c'est que personne ne semblait y prêter attention alors qu'elle est située juste en face de l'enclos des tortues
géantes. Nul doute que si Darwin l'avait vue, il aurait étendu au règne végétal sa théorie sur l'évolution des espèces...Bonne journée et à bientôt.



eva 14/08/2012 11:43

superbe reportage d ' un endroit lointain, je me suis arrêtée en Equateur
pour narguer le touriste avide d' un peu d' ombre???

Jean-François 15/08/2012 11:25



Merci eva pour la visite. Surprenant endroit en effet pour rechercher l'ombre. J'étais en fait parti pour découvrir les Galapagos, mais le coup de foudre a été pour l'Equateur du continent et
surtout ses habitants. Si vous avez un moment, jetez un oeil sur mes articles 'Gens de l'Equateur', les habitants de ce pays sont vraiment attachants. Bon 15 août !



Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories