Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 16:45

 

 

 

 

 

Ce n'est plus tout-à-fait la terre, ce n'est pas encore tout-à-fait la mer.

 

DSCN0298

 

Dans la tiédeur moite, l'embarcation glisse doucement

dans un étrange labyrinthe.

 

DSCN0297

 

L'air est étouffant, l'eau sombre est immobile.

Le silence oppressant est à peine interrompu par le battement d'ailes d'une aigrette.

 

DSCN0311

 

Les racines-échasses des palétuviers se chevauchent, s'entrecroisent, s'entrechoquent.

Elles évoquent vaguement un combat titanesque d'araignées géantes.

 

DSCN0310

 

On devine, on pressent, l'invisible fourmillement

des milliers d'habitants de ce fascinant marécage,

le grouillement d'un bestiaire inquiétant.

Des poissons y rampent dans la vase et des oiseaux y nagent dans l'eau trouble.

 

DSCN0299

 

La lumière joue au travers des branchages

et éclaire dans l'eau d'insalubres transparences.

Des lambeaux d'une brume malsaine dérivent encore

dans les impasses de ce dédale sans fin.

 

Mangrove

 

C'est le royaume de la magie et des sortilèges, des mystères et des légendes,

un monde fait d'ambivalences, tout à la fois impénétrable et hostile

mais aussi abri et source de vie.

 

DSCN0307

 

Une odeur lourde de végétal en décomposition

imprègne chaque recoin de cette forêt suspendue.

De temps à autre, le cri d'un oiseau invisible vient briser le silence.

 

309

 

Tel un fantôme, un lourd pélican traverse soudain l'étroit passage,

de retour sans doute de pêches en eau libre.

 

301

 

Au détour d'un chenal, un grand héron surpris se fige.

Deux secondes plus tard, il aura disparu.

 

Palétuviers

 

Un bateau amarré, caché dans les racines,

témoin échoué d'on ne sait quels trafics,

rappelle que les hommes ont de tous temps trouvé ici refuge.

 

DSCN0312

 

Dans des caches perdues au milieu de la boue,

des idoles antiques adressent toujours aux dieux

des interrogations vaines.

 

DSCN0538

 

Mais le temps est venu de quitter ces eaux troubles

où, le soir venu, les insectes enragent.

 

DSCN0319

 

Le souffle retrouvé de la mer chasse les maléfices.

 

Barque

 

La barque, au nom inspiré, d'un pêcheur solitaire,

confirme, s'il en était besoin, l'inanité des interrogations humaines.

 

oooOOOooo

 

Les photos de cet article ont été prises dans le Parc National de Los Haitises, en République Dominicaine, à l'exception de celle concernant le pêcheur philosophe, aperçu au large de Fort de France, en Martinique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François - dans Photographie - Voyages
commenter cet article

commentaires

virjaja 01/07/2011 10:34


merci pour cette promenade magique...bises. cathy


Paul 25/06/2011 10:20


Merci pour cette "promenade" dans la mangrove. C'est impressionnant cet univers! on imagine très bien tous les animaux, petits et grands, inoffensifs ou non qui t'on vu passer sans que toi même
devine leur présence...
bien cordialement
Paul.


Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories