Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 14:35

 

 

Il est peut-être au Brésil ou à Colombo, au Surinam ou à Java, c'est un jardin tropical, quelque part entre Capricorne et Cancer,.là où la Nature explose et où il règne en permanence une atmosphère moite de serre chaude.

 

Feuillages

 

Les palmes y déploient leur souple chevelure.

 

P2

 

 

P52

 

 

P1000677

 

Sur un vieux mur s'imprime leur lourd balancement.

 

P57

 

  Les feuillages explosent et dessinent les figures d'une savante pyrotechnie.

 

DSCN0288

 

 

Traveller tree

 

 

P39

 

 

P1020625 (2)

 

 

DSCN0610

 

 

P60

 

 

P75

 

La lumière joue dans les frondaisons et y révèle des couleurs excessives et des formes improbables.

 

P23

 

 

083 (1)

 

 

P1020866

 

 

P61

 

 

P1000683

 

 

P64

 

 

P76

 

 

78

 

Des lianes se convulsent et des racines progressent en lentes reptations. 

 

013d (6)

 

 

P1040025

 

Une grande villa désertée témoigne de splendeurs passées.

 

898

 

 

P1040012

 

 

079

 

 

P1040032

 

A l'intérieur, il régne une étrange atmosphère et une insolite fraîcheur qui contraste avec la chaleur étouffante du jardin.

Dans les pièces vides à la rigueur victorienne ne parviennent que les cris incessants des oiseaux et le grésillement ininterrompu des insectes.

 

P1030902

 

Un miroir reflète l'enchevêtrement de lianes et de branches et les fenêtres ouvrent sur l'exubérante végétation qui assaille la demeure.

 

P1000643

 

 

P1040004

 

Pour un peu , on croirait voir surgir les héros de Kipling.

 

DSCN2790

 

Sur une photo jaunie, deux petites filles en robe blanche et bottines à boutons posent au milieu de feuilles plus grandes qu'elles. 

 

P1080247

 

Dans ce jardin dont elles connaissaient les moindres secrets, elles retrouvaient en cachette leurs animaux favoris. 

 

Monkey

 

 

P1040101

 

 

P1040246

 

Sur un mur, un gentil gecko semble en apesanteur. Il est semblable à celui qui, le soir venu, chassait pour elles les insectes importuns.

 

DSCN1107

 

Dans ce jardin où résonnaient leurs rires, elles savaient si bien dénicher fleurs et fruits insolites.

 

P56

 

 

P63

 

 

P1020864

 

 

P1040011

 

 

P24

 

Les bambous centenaires se souviennent peut-être de leurs fugues, lorsqu'elles s'y cachaient des heures durant, au grand désespoir des gens partis à leur recherche.

 

P1040023

 

 

P1040024

 

A présent, les bords de l'étang ne reflètent plus leur image frondeuse, les feuilles y créent un tapis multicolore, mais les nénuphars y déploient toujours leurs fleurs délicates et la majestueuse 'Victoria Amazonica'  sert encore de reposoir aux oiseaux de passage.

 

013b (2)

 

 

P81

 

 

P47

 

 

P1040020

 

 

P36

 

Les mousses ont recouvert le sein des fontaines

 

11

 

Un gardien de pierre a beau montrer les crocs, rien ne semble pouvoir arrêter la démesure végétale.

 

5140

 

Une serre abandonnée depuis longtemps paraît attendre l'assaut final avec résignation..

 

P1030801

 

La grande forêt est proche et bruisse de mille bruits. Elle pourrait sans nul doute dévorer ce jardin, mais, si l'on tend bien l'oreille, on croit parfois entendre des rires enfantins. Les vieux gardiens qui veillent toujours jalousement sur le domaine disent avoir quelquefois aperçu.deux petites filles en robe blanche cachées dans les haies de bambous, et le fait le plus étrange est que la grande forêt semble s'être arrêtée aux limites du jardin sans jamais en envahir le bel ordonnancement... 

 

P1020525(a)

 

 

P1040030

 

oooOOOooo

 

Les photos de cet article ont été prises, dans leur grande majorité, au jardin de Pamplemousses à l'île Maurice ainsi qu'au Jardim Botanico de Rio de Janeiro. Quelques photos ont été prises dans divers jardins d'Asie du Sud-Est..

La photo des deux petites filles est extraite du livre 'Jardins des Alizés - L'aventure botanique sous les tropiques', paru aux éditions Solar. Elle fait partie de la collection de M. Guillaume Pellerin.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Thaddée 10/11/2011 21:04


Quel enchantement ces photos, avec un vrai coup de coeur pour l'ombre de l'arbre sur le vieux mur. Merci pour ce voyage magique ! Bon week-en du 11 novembre Jean-François.


balladine 12/09/2011 13:29


Un beau voyage, fort dépaysant dans ce jardin de rêve... j'aime beaucoup la photo jaunie des deux petites filles.


Marine D 03/09/2011 07:18


Superbe !
Chez moi aussi deux petites filles en blanc... mais rien de tropical !


Glycine blanche 02/09/2011 07:30


Merci pour cette magnifique découverte. Bonne journée.


midolu 01/09/2011 19:42


On se sent presque intrus dans tes paysages, dans tes histoires, c'est magnifique, et c'est le plaisir d'être un peu " voyeur " de paradis pas tout à fait perdus ...
Merci Jean-François.


Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories