Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 17:35

 

Peut-être était-ce parce que je revenais d'un voyage en Inde.

 

 

Peut-être était-ce parce que nous étions à l'orée de l'hiver et que la ville était devenue grise, les trottoirs gris, les murs gris, le ciel gris, les visages gris. Toujours est-il que je me mis alors à traquer les couleurs dans la cité.

 

 

Ce furent les vrais artistes de la rue qui me montrèrent la voie. Ils avaient recouvert les murs sans joie de fresques incandescentes et la couleur illuminait ces parois aveugles vouées à une décrépitude inéluctable.

 

 

Vus de près, les détails de ces fresques pouvaient à eux seuls, si on les imaginait accrochés aux cimaises d'une galerie d'art, devenir des tableaux, véritables explosions de couleurs.

 

 

 

 

 

Je me dis alors que même les choses les plus banales et les plus insignifiantes de la rue,, dont nous avions oublié jusqu'à la couleur, si elles étaient présentées comme des oeuvres d'art, prenaient soudain une dimension nouvelle, qu'il s'agisse de la carrosserie d'une camionnette de livraison.ou de simples taches de peinture sur le trottoir.

 

.

 

 

 

C'était tout aussi vrai pour le flanc d'une péniche amarrée à quai, pour des bandes de couleur sur un vieux mur ou pour le rideau de fer tagué d'un commerçant. 

 

 

 

 

Et cela valait encore pour une enseigne de supermarché, un carton vide abandonné sur une poubelle, un graffiti dans une impasse, un vieux tuyau rouillé, un véhicule de pompiers, que sais-je encore.

 

 

 

 

 

 

Fort de ces constatations, je me réconciliai avec la ville  La couleur n'avait pas disparu à l'approche de l'hiver et il suffisait d'ouvrir grand les yeux autour de soi pour s'apercevoir qu'elle était toujours là, parfois même où nous ne la soupçonnions pas.

 

 

Peut-être qu'après tout nous n'étions pas si différents des Indiens. La couleur aide parfois à estomper la grisaille environnante.

 

 

oooOOOooo

 

Une fringale de couleurs
Repost 0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 10:30

En ce printemps timide, un petit clin d'oeil dans le cadre du sujet du mois de la communauté 'Les couleurs dans notre vie'.

 

Tentation de printemps

 

Tentation de printemps

 

Confrontation.JPG

 

Confrontation

 

Printemps rose et palissade bleue

 

Printemps rose et palissade bleue.

 

oooOOOooo

 

 

Photos prises à Paris, dans le quartier de la Défense.

 

Bon week-end.!

Repost 0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 10:30

Merveilleux thème que celui de ce mois-ci dans la communauté 'Les couleurs dans notre vie'.

 

Jacques Gruber - 'Paysage des Vosges' - 1903

 

Le verre, par ses transparences, sublime les couleurs, comme ici dans ce beau vitrail, très Art Déco, de Jacques Gruber, intitulé 'Paysage des Vosges' qui figure dans les collections du Musée de Roubaix.

 

7312

 

C'est dans ce même musée, lorsque la lumière est favorable, que l'on peut contempler dans la fameuse 'piscine' d'étranges reflets colorés. Le grand motif solaire de la verrière.centrale y déforme ses multiples rayons.

 

P1080125

 

Dans les cathédrales, la lumière, le verre et la couleur ont créé d'autres soleils, comme ici à St Denis.

 

P1080047

 

Si l'on approche ces fragiles merveilles, on peut y découvrir.un monde fascinant, évocateur d'un bestiaire magique, d'un univers englouti.

 

P1080049

 

Jardins immergés.

 

P1080050

 

Créatures abyssales.

 

P1080045

 

Floraisons des abîmes.

 

P1080054

 

Inquiétantes arborescences issues des peurs moyenâgeuses.

 

P1030895

 

Les vitraux d'aujourd'hui ont perdu leur mystère (ici, dans la cathédrale de Rio) mais le verre, la lumière et la couleur poursuivent toujours leur rêve d'éternité.

 

Défense 42bis

 

Les tours de verre des bureaux ont remplacé les cathédrales. A la Défense, le soleil couchant incendie les façades.

 

Cristal de roche

 

Une nouvelle ère glaciaire serait-elle en chemin ?

 

Turbulences

 

Quelles turbulences allons-nous devoir traverser ?

 

Vestiges engloutis

 

De nouveaux abysses vont-ils s'ouvrir sous nos pas ?

 

Monster

 

Les peurs ancestrales sont toujours bien présentes. 

 

Copie de La Défense 73

 

Mais le ciel et les nuages se rient des hautes tours et font comme si de rien n'était.

 

Jean-Michel Othoniel - Le Bateau de larmes (2)

 

Dans leurs bureaux vitrés, des employés rêvent de partir au loin sur un bateau de bois gréé en perles de verre (Jean-Michel Othoniel, 'le bateau de larmes' - Paris, centre Pompidou).

 

oooOOOooo

Repost 0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 17:44

Images sans paroles d'un coucher de soleil sur le lac gelé du Bois de Boulogne.

 

 

 

 

P1040648

 

 

P1040742

 

 

P1040750

 

 

703

 

 

P1040743

 

 

P1040759

 

 

P1040745

 

 

762

 

 

P1040754

 

 

P1040695

 

 

P1040763

 

 

P1040641

 

 

765

 

 

P1040771

 

 

P1040776

 

oooOOOooo

Repost 0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 16:48

Le vent a soufflé sur la neige..

 

Winter 1

 

Winter 10

 

Winter 13

 

Winter 5

 

Winter 6

 

Winter 14

 

oooOOOooo

Repost 0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 17:30

Hosier Lane, à Melbourne, en Australie, est considéré comme l'un des temples mondiaux du Street Art. Même si personnellement je garde la nostalgie des fresques si superbement colorées de Valparaiso (mon article du 15/05/2011), il faut reconnaître qu'ici, à Hosier Lane règne une liberté débridée.

 

P1080884

 

D'amblée, on se retrouve devant une incroyable accumulation de dessins, un feu d'artifice qui ne peut que réjouir le fan de graphs et l'accro aux couleurs.

 

P1080864

 

P1080905

 

Le périmètre concédé à la libre expression murale est en fait plutôt restreint car Melbourne est une ville coquette et propre, où les espaces verts abondent, et l'on concevrait mal une prolifération de tags sur les façades immaculées des jolies maisons victoriennes des quartiers résidentiels.

 

P1080876

 

Espace limité donc, d'où une lutte sans merci pour la conquête du moindre centimètre carré de mur resté inexplicablement vacant.

 

P1080854

 

Le résultat est un vrai bonheur pour le photographe, confronté à une telle explosion de couleurs.

 

P1080859

 

Les poubelles, elles-mêmes, n'échappent pas aux tirs croisés des bombes à peinture des snipers.

 

P1080868

 

P1080869

 

Le passant qui traverse ce secteur peut se demander à juste titre s'il ne va pas en sortant ressembler à une cible multicolore échappée d'un match de paint-ball endiablé.

 

P1080887

 

P1080886

 

Les humains saisis par l'objectif semblent écrasés par ce déferlement pictural.

 

P1080870

 

P1080899

 

Il n'est pas un recoin, pas une embrasure, pas une encoignure qui échappe au délire créatif des grapheurs inspirés.

 

P1080903

 

P1080906.1

 

P1080897

 

P1080882

 

Tout n'est pas bien sûr d'égale qualité et les techniques différent, peintures, collages, pochoirs, acryliques, posters.. mais, passée l'impression de confusion totale des premiers instants, on ne peut qu'être entraîné par ce tourbillon anarchique et débordant de vitalité.

 

P1080900

 

P1080895

 

P1080907

 

P1080892

 

Mais avant de quitter ce lieu étonnant, il me faut avouer une chose. Dans ce maëlstrom aux couleurs chatoyantes,  l'oeuvre qui m'a finalement le plus marqué était ... en noir et blanc !!  Je la laisse à votre contemplation.

 

P1080872

 

P1080873

 

P1080874

 

P1080875

 

Bonne soirée.

 

oooOOOooo

Repost 0
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 18:50

Orange, ô désespoir ! Pas vraiment facile d'illustrer le thème du mois dans la communauté 'Les couleurs dans notre vie', car force est de reconnaître que la couleur orange ne court pas les rues de nos villes.

La première chose qui vient à l'esprit quand on évoque la couleur orange ce sont bien sûr.. les oranges.

 

P1020309 (9)

 

Quand elles sont mûres, les oranges sont oranges. La Pallice aurait dit la même chose. Rien donc de bien original.. oups, j'allais dire oranginal.!

 

P1020309 (21)

 

Sur les marchés asiatiques, on trouve à certains étals des bestioles grillées vaguement oranges, spectacle pas trop ragoûtant pour nos délicats palais occidentaux, mais il paraît que ces insectes sont un vrai délice, une friandise riche en protéines, dont les consommateurs locaux raffolent ! Des goûts et des couleurs çà ne se discute pas.

 

P1020664(1)

 

Mais où avais-je donc la tête? Impossible en effet de ne pas remarquer la belle couleur orange de la robe des moines. Pour être orange, la robe monacale est bien orange et, lorsqu'elle sèche au soleil, elle illumine tout ce qui l'entoure.

 

P1020573

 

Au Vietnam, par contre, pas question de mentionner l'agent Orange, cet infâme défoliant dont les B52 saupoudraient le paysage pendant la guerre. Les effets n'en sont malheureusement encore que trop visibles.

Mieux vaut méditer sur la fragile beauté du monde, à l'image du spectacle de ces bonzes qui partagent un frugal repas à l'ombre d'un bougainvillée centenaire.

 

P1020667

 

Beaucoup plus festif .. et bruyant.. est l'orange des descendants hollandais de Guillaume d'Orange célébrant avec force vociférations la dernière Coupe du Monde de Football. De l'orange pur et dur!

 

indien-hollandais-ville-622591

 

Cette photo, j'avoue humblement ne pas en être l'auteur.  Je l'ai subtilisée sur le site ... d'Orange !!

 

P1000515

 

Le soir, en Afrique, lorsque la lumière décroît, les antiques dunes de Namibie prennent une belle teinte orange.

 

P1000631

 

Un éléphant se profile en Zambie dans la lumière orangée des derniers rayons du soleil déclinant.

 

080

 

En Australie, près de Melbourne, l'océan poursuit un dialogue éternel avec un sable qui, s'il n'est pas d'un pur orange, n'en est pas vraiment loin.

 

P1050304

 

En Birmanie enfin, sur le pont de U Bein, un curieux personnage passe dans le crépuscule orangé en tenant une ombrelle qui le protège peut-être de rayonnements pervers ? Qui sait ?

Il est temps à présent de mettre un terme à ces élucubrations oranges. Pour me faire pardonner, je vous offre cette fleur d'hibiscus d'un orange pâle.

 

P1080622

 

Une couleur peu commune, savez-vous !

 

Bonne soirée.

 

oooOOOooo

Repost 0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 18:44

Lorsque l'on aborde les îles Samoa pour la première fois, là-bas, de l'autre côté du monde, au beau milieu du Pacifique, en Océanie, pas si loin que cela de Tahiti, on est tout de suite surpris par le nombre impressionnant  d'églises qui jalonnent le bord de la route.

 

P1080621

 

S'il est vrai qu'en des temps révolus, de farouches guerriers ne rechignaient pas à l'occasion à manger du missionnaire, il faut croire que depuis lors les temps ont bien changé à en juger par la surabondance de lieux de culte de toute forme et de toute couleur.qui parsèment le paysage samoan.

 

P1080631

 

Ils sont venus, ils sont tous là, les anglicans, les catholiques, les méthodistes, les évangélistes, les presbytériens, les mormons, les adventistes du septième jour.. et j'en oublie sans aucun doute.

 

P1080634

 

Les églises, il y en a des grandes et des petites, plus de grandes que de petites d'ailleurs, car bien qu'aux Samoa on ne soit pas bien riche, on tient par dessus tout dans chaque village à montrer que l'on a su ériger à la gloire du Seigneur, une église plus belle, plus grande et plus colorée que le village voisin.

 

P1080651

 

Beaucoup rappellent la forme si particulière des maisons traditionnelles samoanes, ces falés mille-pattes aux longs toits supportés par une forêt de poteaux, maisons ouvertes à toutes les brises rafraîchissantes..

 

P1080637

 

Il faut dire qu'ici la chaleur est omniprésente la majeure partie de l'année et, quand le ciel est bas et lourd, on a un peu le désagréable sentiment de se mouvoir à l'intérieur d'une cocotte-minute.

 

P1080635

 

Il y a des églises rondes et des églises pointues, certaines avec tours et coupoles.

 

P1080655

 

Elles dominent orgueilleusement les humbles maisons des villages, .

 

P1080650

 

La fantaisie des constructeurs paraît ne pas connaître de limites.

 

P1080641

 

Il est des églises tout droit sorties des jeux de Légo de notre enfance.

 

P1080647

 

Etranges et fascinants assemblages d'éléments tarabiscotés et hauts en couleurs.

 

P1080654

 

Parfois, ces saints édifices prennent l'aspect improbable de pièces montées ou de pâtisseries dominicales.

 

P1080662

 

Sucreries aux couleurs vives qui tranchent avec le vert omniprésent du paysage environnant.

 

P1080638

 

Mais c'est le dimanche, alors que de partout s'élèvent les fumées des fours où le cochon achève de rôtir sur les pierres brûlantes, qu'il faut passer près des églises.

 

P1080682

 

Car le dimanche, c'est le jour où l'on chante en l'honneur du Tout Puissant. Tout le monde a revêtu ses plus beaux habits et chante à pleins poumons des airs superbement mélodieux, longuement répétés pendant la semaine et accompagnés à la guitare, le tout sous la houlette d'un pasteur à la carrure d'un chanteur de blues.

 

P1080701

 

De toutes les ouvertures de l'église s'échappent alors des harmonies sublimes. C'est tout simplement beau, exaltant et plein d'allégresse, à l'image de ce peuple si aimable et accueillant.

N'allez pas croire cependant que, dans ces îles de cendre et de corail, la vie est toujours paradisiaque.

La nature y est souvent violente et cruelle et on ne manque pas de faire visiter à l'étranger de passage les églises dévastées il y a un siècle par un torrent de lave en fusion.

 

P1080623

 

Même si leurs immenses cratères sont à présent recouverts d'une épaisse forêt, les volcans sont toujours là et les stigmates de leurs explosions passées sont toujours bien visibles.

 

P1080625

 

Mais, comme il est de règle dans ces îles enchantées, le merveilleux n'est jamais très loin, et on vous montrera aussi la tombe d'une jeune-fille si pure que la lave dévastatrice contourna sa sépulture sans la toucher.

Inutile de préciser que l'endroit est désormais tabou.

 

P1080627

 

On comprend alors mieux la multiplication de ces lieux de culte où l'on chante si bien et de si bon coeur, dans ce pays merveilleusement accueillant où les gens ont le temps de sourire et où l'on enterre ses parents devant sa maison. C'est tellement plus pratique pour déposer chaque jour sur leur tombe un bouquet parfumé. Il faut bien après tout que les hibiscus et les frangipaniers servent à autre chose qu'à déposer chaque jour une jolie fleur dans la chevelure des femmes...

 

P1080653

 

Tous les soirs, dans les villages, au son de la cloche, chacun s'immobilise pendant une vingtaine de minutes à l'occasion de la prière quotidienne, pour méditer en silence là où il se trouve.

 

P1080646

 

Sur le lagon aux eaux turquoises, une pirogue rose se balance doucement.

 

P1080689

 

Près d'un flamboyant en fleurs, un cheval paisible rappelle étrangement un paysage de Gauguin.

 

P1080699

 

Les églises colorées égaient le paysage. On est au bout du monde, loin, très loin de nos villes survoltées et dévorantes.

 

Photos Maeva 115

 

Adieu Samoa, îles tranquilles du Pacifique où l'on sourit toujours aux étrangers de passage.

 

Photos Maeva 192

 

oooOOOooo

Repost 0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 14:45

 

 

 

La Vie en Rose... La Vie en Rose... C'est bien joli tout çà, mais avez-vous jamais imaginé un monde tout rose, entièrement rose, sans la moindre touche de bleu pour le rehausser, le souligner, le mettre en valeur ? Le résultat serait du dernier kitch, fade, doucereux à souhait, bref, une sucrerie écoeurante.

 

Tenez, prenons l'exemple de cette cabane rose toute bête.

 

DSCN0498

cabane de bord de mer à Tobago

 

S'il n'y avait la porte pour harmoniser l'ensemble, ajoutée aux volets blancs et au rebord de toit ajouré, le résultat serait d'une mièvrerie accablante.

 

Le problème avec le rose c'est que, si on lui laisse la bride sur le cou, il a tôt fait de sauter le mur.

 

DSCN2240

 

 

DSCN2241

 

Sitôt l'obstacle franchi, il se fait fort d'assaillir en rangs serrés tout ce qui l'entoure.

 

DSCN2202

 

 

DSCN2200

 

 

DSCN2243

bougainvillées à Santorin

 

Et c'est alors que survient immanquablement la confrontation avec le bleu.

 

DSCN2246

 

 

DSCN2244

 

Force est de reconnaître que ni le rose ni le bleu ne sortent finalement vainqueurs de ce combat fratricide.

 

Printemps rose et palissade bleue

printemps à La Défense, Paris

 

A n'en pas douter, ils feraient tous deux mieux d'admettre que c'est de leur confrontation que naît une certaine idée de la beauté.

 

DSCN0660

coucher de soleil en Ligurie

 

Au crépuscule, alors que rose et bleu sont condamnés à bientôt disparaître, ils se retrouvent encore, de nouveau associés en une éphémère et involontaire apothéose.

 

Funerals in Bali

crémation à Bali

 

Décideront-ils un jour de vivre en harmonie ? Le monde y gagnerait sûrement en équilibre.

 

DSCN0462

dans une vitrine du Palais Royal à Paris

 

La jolie ballerine en tutu rose, dans sa boîte à musique, ne se soucie guère de cette éternelle confrontation. Elle tourne et tourne et tourne encore.. sur l'air du 'beau Danube bleu' !! .

 

oooOOOooo

Repost 0
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 22:00

 

 

 

 

Serait-ce la longue contemplation du célèbre tableau de Van Gogh, le 'Portrait du Docteur Gachet' qui provoqua en moi ce goût immodéré pour la couleur bleue ? Je ne saurais le dire.

 

Vincent van Gogh

 

Toujours est-il que je commençai alors

à pourchasser le bleu de manière compulsive.

 

P1000078

Sculpture sur une place de Dublin, Irlande

 

  Le bleu du ciel tout d'abord...

 

Tahiti palms

Quelque part en Polynésie

 

  .. et bien sûr le bleu carte postale des ciels tropicaux.

 

P1010581

 

A Sienne, en Toscane, j'ai vu des ballons bleus s'élèver vers le ciel

au beau milieu des tours moyenâgeuses.

 

Yves Guillon - Le Danseur - 2006

Sculpture de Yves Guillon, 'le Danseur', sur fond bleu, FIAC 2006

 

J'aurais tellement aimé m'élancer avec eux dans cet azur immense.

 

Portofino 9

environs de Portofino, Italie

 

La mer bleue, je l'ai traquée au creux de criques minuscules.

 

Tropical paradise 2

Bora Bora

 

Le bleu des mers du Sud, je l'ai trouvé au bout de périples sans fin.

 

barca1

Pirogue à Zanzibar

 

Le soleil aveuglant bleuissait les pirogues.

 

Jean-Michel Othoniel - Le Bateau de larmes (2)

'Le Bateau de larmes' de Jean-Michel Othoniel, sur fond bleu.

 

J'aurais voulu voguer dans ce bleu, sans attaches...

 

Envol 3

Variation sur une sculpture de Carl Milles 'Pegase' - parc du Middelheim, Anvers

 

.. et nager dans cet univers étrange.

 

Yayol Kusama - 'Universe AJKN' - 2010

Détail d'une oeuvre de Yuyol Kusama 'Universe AJKN'., FIAC 2010

 

Les fonds marins y révèlent d'étonnantes splendeurs.

 

A. Barrère

oeuvre de A.Barére

 

C'est alors que ma quête devint obsessionnelle.

 

Le glacier bleu

reflets sur une tour de La Défense.

 

Le bleu était partout...

 

P1000746

Vach'Art - 1996

 

.. et je voyais tout bleu.

 

P1030864

Street Art à Valparaiso, Chili

 

Sur un mur, un enfant se balançait dans un laçis de graffitis bleus.

 

Chanel bleu

Détournement d'une publicité Chanel.

 

Une publicité me souriait en bleu.

 

Bernard Gick - Y'a du Bonheur - 2006

oeuvre de Bernard Gick - 'Y'à du bonheur', FIAC 2006.

 

Autour de moi, tous les visages étaient devenus bleus.

 

La cage de verre

Reflets sur une tour de La Défense.

 

La nuit, c'était bien pire, des monstres m'agressaient.

 

Jean-Michel Basquiat - The Dingoes That Park Their Brains w

Jean-Michel Basquiat - 'The Dingoes that Park their Brains...'

 

D'inquiétants personnages émergeaient du bleu.

 

Fuite 101

Variation sur une sculpture de Kurt Gebauer - 'Jeune Fille courant' - parc du Middelheim, Anvers

 

Une peur bleue chassait les hôtes de mes rêves.

 

P1000730

Vach'Art - 1996

 

Et toujours un oeil bleu hantait mes insomnies.

 

Heimo Zobernig - 'Sans titre' - 2010

Oeuvre de Heimo Zobernig - Sans titre - FIAC 2010

 

Je ne savais comment échapper à ce piège.

 

P1070805

Détail d'une oeuvre de Catherine Van den Steen 'Genèse Ciel et Mer', 2005

 

Serais-je à jamais englouti dans ces profondeurs bleues ?

 

Help !

Détail d'une sculpture à La Défense

 

Je cherchai du secours..

 

Marijn van Krij - 'If I don't have blue, I take red' - 2008

Oeuvre de Marijn van Krij - 'If I don't have blue I take red' , FIAC 2008

 

  .. Il me revint alors que le monde est multiple.

Il n'était pas tout bleu, ni rouge, ni vert, ni jaune.

Il était fait de toutes les couleurs à la fois..

 

P1030240

Paysage printanier en Afrique australe.

 

Et c'est ainsi que le cauchemar prit fin

et qu'il me fut à nouveau possible de goûter à la diversité du monde.

Repost 0

Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories