Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2020 4 02 /04 /avril /2020 18:21

 

 

Visages des enfants d'Asie.

 

Images solarisées de voyages lointains.

 

Souvenirs qui s'estompent et que la mer efface

 

comme châteaux de sable à marée haute.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

JACQUELINE 04/04/2020 14:43

tu sais comment évoquer l'innocence des enfants devant le monde. Des images simples et pourtant évocatrices . Tu réalises un autre petit bijou d'un moment sans âge et pourtant universel. Chapeau pour ta faculté de nous plonger pendant cinq minutes dans la poésie. Bonne fin de journée Jean François

Jean-François 12/04/2020 20:17

Désolé pour la réponse tardive, mais le confinement fournit l'occasion rêvée pour réaliser tous les travaux domestiques et d'aménagement que l'on reporte toujours habituellement ... J'aime beaucoup ce poème de Tagore illustré par des images à-demi effacées de lointains voyages. Il se trouve en plus, comme l'a ressenti Thaddée ,qu'il correspond bien aux incertitudes liées à l'étrange époque que nous vivons. J'espère que tu traverses de ton côté le mieux possible ce terrible moment qui affecte tant l'Italie. Je ne doute pas que tes virées photographiques doivent terriblement te manquer. Bon courage et ... Joyeuses .Pâques tout de même ????

Thaddée 02/04/2020 21:41

Cette mélancolique litanie épouse parfaitement l'incertitude où nous sommes, l'incertitude du monde entier. Seuls les enfants "qui ne savent pas", qui jouent, échappent à cette fatalité universelle. Les photos se sont stylisées jusqu'à devenir trait de crayon, qui s'efface ... Les souvenirs s'éloignent, l'émotion demeure. La mer en noir et blanc, c'est beau. Bonne soirée à toi Jean-François, bien à l'abri, je t'embrasse.

Jean-François 12/04/2020 19:55

Tu as tout à fait raison. Ce très beau poème de Tagore correspond bien à l'incertitude dans laquelle la pandémie nous plonge. Je ne pensais au départ qu'à l'évocation de souvenirs de voyages que le temps efface mais j'ai réalisé ensuite que ce montage traduisait en fait des impressions liées à cette étrange situation que nous vivons actuellement.
Mes excuses pour la réponse tardive, liée elle aussi aux conditions inhabituelles que nous traversons.
J'espère que tout se passe bien pour toi. Affectueusement. JF.

Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche