Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 18:06

 

C'était un héron singulier. Alors que ses congénères échassiers ne quittaient guère les eaux peu profondes des mares, étangs et ruisseaux alentour, il avait, lui, une préférence marquée pour les bords de mer. 

 

P1010215-copie-1

(île de Floreana, Galapagos) 

Il pouvait ainsi passer des journées entières à cheminer précautionneusement sur les rochers, en s'arrêtant souvent pour contempler l'océan.

 

P1010164-copie-1

(île de Floreana, Galapagos) 

Mais ce qu'il préférait par dessus tout, c'était l'ambiance si particulière des ports.

 

P1010446

(Santa Cruz, Galapagos) 

Il avait installé un poste d'observation sur une barque de pêcheur, après une sérieuse prise de bec avec un goéland querelleur. 

 

P1040850

(Camoglie, Italie) 

Ce dernier, sans doute impressionné par la taille imposante du héron, avait fini, non sans force vociférations, par se choisir un autre emplacement.

 

DSCN0226.jpg

(Camoglie, Italie) 

A l'heure de la sieste, tout le monde dormait dans les barques voisines, et notre héron, figé dans cette immobilité propre à la gent héronnière, pouvait alors se perdre dans des rêveries sans fin qui l'emportaient loin, très loin du rivage qui lui était familier.

 

Camoglie 34bis

      (Camoglie, Italie)

Ce n'étaient pas les ronflements sonores du chat, confortablement installé dans une embarcation voisine, qui pouvaient le sortir de sa rêverie.

 

P1010442

(otarie aux Galapagos) 

Ni d'ailleurs les bâillements incessants d'une otarie bedonnante qui préférait le confort moelleux d'un catamaran à la rusticité des barques traditionnelles.

 

025 

(mouette rieuse, St Domingue) 

Dans son rêve, le héron se métamorphosait en mouette et suivait à tire d'ailes les bateaux au large. Chacun sait que le Créateur n'a pas donné aux hérons la faculté de se poser sur les flots, ce qui les prive à tout jamais de grands voyages intercontinentaux, injustice criante s'il en fut.

 

Just before darkness

(Moorea, la baie de Cook) 

Libéré de toute contrainte, le héron globe trotter parcourait le monde et découvrait des endroits sublimes.

 

Sud1

(au large de Bora Bora) 

Jamais il n'aurait imaginé que de tels spectacles pouvaient exister.

 

P1010212

(iguane marin, Galapagos) 

Cependant, les rencontres qu'il faisait parfois pouvaient surprendre et il lui arrivait de battre en retraite devant un danger inconnu.

 

DSCN1026

(fou du Cap, Seychelles) 

L'accueil des indigènes n'était pas non plus toujours d'une franche cordialité.

 

584

(delta de l'Okavango, Botswana) 

Et les plus attirants marécages s'avéraient recéler de mortelles menaces.

 

P1040172

(grand héron cendré, Pantanal, Brésil) 

Mais, en dépit des dangers, notre héron poursuivait inlassablement ses explorations.

 

P1040294

(jabiru, Pantanal, Brésil) 

Il se découvrit des lointains cousins dont il avait jusqu'alors ignoré l'existence.

 

P1010318

(héron bihoreau, Galapagos) 

Certains vivaient dans les arbres et étaient bleus comme la nuit.

 

P1010304

(flamants roses, Galapagos)    

D'autres se prélassaient dans les étangs et arboraient orgueilleusement une belle coloration rouge.

 

P1000604

(buffle et aigrette blanche, Botswana)

D'autres encore, plus petits, voyageaient commodément sur le dos d'inquiétantes créatures.

 

P1040291

(cigogne et ibis roses, Pantanal, Brésil) 

Le soir venu, un noble échassier, aux pattes interminables, regagnait sa demeure perchée. Ses courtisans zélés, auxquels revenait l'honneur insigne de veiller sur son sommeil, se partageaient quant à eux pour la nuit quelques branches dénudées. 

 

P1040171

(grand héron cendré, Pantanal, Brésil) 

Tout cela était bien extraordinaire, et notre héron voyageur ne savait plus où donner du cou pour contempler toutes ces merveilles.

 

à suivre..

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François - dans Photographie - Voyages
commenter cet article

commentaires

tonsil and adenoid removal 07/04/2014 09:22

I am so excited to find the pictures of such biodiversity. Travelling is my hobby and I am sure that if I visit this place, there are much more entertainments awaiting. Thanks for an interesting read!

midolu 22/12/2012 23:04

Comment ne pas se laisser emporter au fil du rêve du héron ? Les voyages sont magnifiques, dépaysants et les touches humoristiques pimentent les découvertes.
Je comprends que le héron ne sache plus où " donner du bec ". Dans le nid haut perché, le cigogneau, quant à lui, semble déterminé en ouvrant le sien ... Heureusement la pêche a été bonne !
Jean-François, le " face-à-face en symétrie " du chat et de l'otarie (pas de la souris ...) est drôle et poétique, j'ai adoré !
J'espère que le héron va poursuivre son rêve ...
À bientôt. Amicalement.

Jean-François 22/12/2012 23:41



Comme on dit dans le monde maritime, "tout allant bien et sauf imprévu", le héron devrait encore vivre de drôles d'aventures.. en rêve bien sûr.


A bientôt donc, et bonne soirée.. pour ce qu'il en reste !



Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories