Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 18:13

 

Tout bien considéré, j'en suis arrivé à la conclusion que les bancs, tous les bancs, sont de fieffés coquins car ils ont développé au fil du temps une technique de séduction si parfaite qu'il nous est pratiquement impossible, à nous pauvres mortels, d'échapper à leur irrésistible et magnétique force d'attraction.

 

Banc public dans le parc municipal de Nervi (GE), Italie

 

Voyez au détour d'un chemin, ce banc tout simple du parc de Nervi, en Italie, sa courbe aguichante reflète habilement la lumière pour mieux nous inciter à s' y poser un moment.

 

P1040713

 

Que penser alors de ce banc du bois de Boulogne à Paris en hiver. Alors que tout alentour est nu et glacé, il trouve le moyen d'utiliser un rayon du soleil déclinant pour nous faire de l'oeil malgré la froidure.

 

013b (3)

 

L'utilisation habile du décor ambiant constitue le b-a-ba de la panoplie séductrice des bancs. Ici, au parc de Saint-Cloud, en région parisienne, tout est mis en oeuvre pour annihiler une quelconque velléité de résistance de la part du promeneur, arbres en fleurs, rai de lumière plongeant, atmosphère romantique, difficile vraiment de ne pas succomber.

 

P1060305

 

Plus prosaiquement, lorsque l'environnement est moins propice, comme ici, en Corrèze, à Gimel-les-Cascades, le banc tentateur va rechercher la proximité d'un petit massif floral, c'est toujours mieux que de rester le dos au mur à attendre bêtement le client.

 

P1080603

 

Bien sûr, quand celà est possible, une petite mise en scène avec des arrangements floraux est un atout certain, comme ici sur Observatory Hill à Sydney, en Australie.

 

P1080543

 

C'est dans l'utilisation perfide d'un décor artificiel en trompe-l'oeil que la rouerie des bancs éclate au grand jour. Celui-ci,à Leura, dans les Blue Mountains, en Australie, en est un exemple flagrant.

 

Un banc dans le calme d'un jardin privé - Swellendam, Afri

 

Avec son air de Sainte Nitouche, ce banc tout blanc et tout sage, aperçu dans un jardin privé à Swellendam, en Afrique du Sud, semble créer un émoi certain chez le couple enlacé d'arbres vénérables qui lui assure un ombrage protecteur à la belle saison.

 

'Tentation' - L'ombre d'une statue près d'un banc du Smith

 

Mine de rien, voici un banc pour le moins provocateur. La statue de la Smithsonian Institution, à Washington, Etats-Unis, dont on voit l'ombre portée, en a les mains sur les hanches de stupéfaction, elle qui aimerait tant se poser un peu. Ces bancs sont vraiment trop cruels.

 

P1040947

 

De retour au parc de Saint-Cloud où un couple de pierre considère tristement la distance qui le sépare de ce banc.bien opportun.

 

P1040948

 

Le banc, malicieusement, les attend, cela ne fait aucun doute, mais ce n'est qu'avec les derniers rayons d'un soleil rasant que l'ombre du couple atteindra ce but si ardemment  convoité. Nous ne connaîtrons pas hélas ce moment car le parc alors aura fermé ses grilles. Les rencontres des statues et des bancs se passent toujours dans la plus grande discrétion.

 

oooOOOooo

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-François - dans Photographie - Voyages
commenter cet article

commentaires

Mireille 01/04/2012 20:01

Bonjour Jean-François, je suis tellement d'accord avec toi à propos des bancs. J'ai une fascination pour eux aussi et quand je me promène et en voit un quelque soit son état ça me parle. Tes photos
sont superbes

Jean-François 03/04/2012 14:08



Bonjour Mireille. Les bancs, il est vrai, sont bien fascinants pour qui sait les regarder, et, un peu partout dans le monde, ils sont là pour nous inviter à une halte bienfaisante et
contemplative. Merci pour la visite. Bonne journée.



eva 27/03/2012 00:03

beau parcours, bancs assortis à leur environnement, ce que j' aime particulièrement, c' est les ombres offertes en prime par le soleil!

Jean-François 27/03/2012 20:07



Tout-à-fait d'accord, les ombres ajoutent une profondeur, une vie, au sujet photographié et révèlent souvent des détails qu'une vision frontale ne permettait pas de déceler. Bonne soirée.



midolu 25/03/2012 20:59

Le photographe, et habile conteur, est aussi malicieux que ces bancs qui savent jouer de leurs atouts pour enchanter le passant ... Je me laisserais bien prendre à leur piège ...
J'adore !
Merci Jean-François. Bonne semaine à venir.

Jean-François 26/03/2012 16:39



Les bancs sont si intéressants dans leur diversité qu'il faudrait créer un comité de défense et protection des bancs publics. Ces dévoués serviteurs de nos fatigues passagères le méritent
amplement. Bonne semaine Midolu, avec beaucoup de bancs opportunément disposés le long des promenades ensoleillées.



Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories