Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 13:28

 

 

 

Elle, je l'ai tout de suite remarquée.

Elle semblait si seule et si triste dans sa cage de verre aux reflets bleutés.

 

P1050860

Statue d'ancêtre Teke-Yansi, RDC

Tervuren, Musée royal de l'Afrique centrale

 

 

Avec ses yeux cernés d'argile blanche, elle paraissait bien loin,

très loin du flot des visiteurs.

 

P1050794

 

Revoyait-elle son village cerné par la grande forêt mystérieuse ?

Revivait-elle des cérémonies ancestrales dont la signification nous est étrangère ?

 

Il m'est alors apparu que toutes ces statues et tous ces masques dans leur prison de verre,

tous ces messagers d'un monde invisible, continuaient malgré tout à dialoguer avec les esprits

de la nature et des ancêtres.

 

Le regard des masques, surtout, était obsédant.

 

P1050820

Masque facial Kwele, Congo-Brazzaville

Paris, Musée du Quai Branly

 

P1050872

Masque facial Vuvi, Gabon

Paris, Musée Dapper

 

P1050880

Masque facial Lega, RDC

Tervuren, Musée royal de l'Afrique centrale.

 

P1050886

Masque facial Punu, Gabon

Collection particulière.

 

Regards hypnotiques ou extatiques, ouvertures sur l'au-delà,

Ils voient ce que nous ne voyons pas,

Ils percoivent ce que nous ne percevons pas,

Ils savent ce que nous ne savons pas.

 

P1050878

Masque facial Kwese, RDC,

Collection particulière.

 

P1060030

Masque facial Lega, RDC,

Collection particulière.

 

Comme il parait loin le temps où, juchés sur des échasses,

portés par des danseurs recouverts d'étoffes et de feuillages tourbillonnants,

les masques blancs féminins à la beauté dangereuse, suscitaient, à la tombée

de la nuit, le respect craintif des villageois.

Descendus de leurs échasses, ils sont devenus des objets de vitrine,

'anthropomorphes' comme ils disent, mais saura t-on jamais ce qui se cache

derrière leurs yeux mi-clos ?

 

P1050852

Masque facial Punu, Gabon

Collection particulière.

 

P1050884

Masque facial Punu (détail)

 

Un peu plus loin, une autre vitrine attire mon attention,

y est enfermé ce que l'on désignait autrefois sous le vocable

de 'fétiche à clous' et que l'on nomme pudiquement à présent

'statue divinatoire'.

 

P1050903

Statue Vili-Yombe, RDC,

Collection particulière.

 

Une folle énergie s'en dégage

et l'on s'attend à tout instant à le voir pulvériser

la cage de verre qui le détient prisonnier.  .

 

P1050835

 

Il me vient alors à l'esprit que, la nuit venue, les visiteurs partis,

et le silence régnant à nouveau dans le grand musée, les forces

invisibles reviennent prendre possession de ces intermédiaires de l'au-delà.

 

Dans une vitrine voisine, je découvre un bien curieux personnage,

une statue-réceptacle rongée par les termites et lardée de couteaux

et de lames, qui n'est pas sans évoquer un poisson dont on n'aurait 

laissé que les arêtes.

 

P1060168

Statue 'Nkonde' Vili-Yombe, Congo Brazzaville,

Paris, Musée du Quai Branly.

 

Avec son pagne de travers, elle a un côté vaguement indécent 

qui doit amuser les jeunes visiteurs et qui contraste avec

l'austère alignement des occupants de la vitrine d'en face.

 

P1050855

 

Ce sont les aristocrates de la savane aux coiffures sophistiquées

qui semblent un peu gênés par cette singulière présence.

En fait, certains préfèrent tout bonnement l'ignorer en lui tournant le dos.

 

P1060014

Détail de la coiffe d'une statue d'ancêtre Hemba, RDC,

Collection particulière

 

Ancêtres vénérables, dignitaires de cours, nobles vieillards aux traits fins,

princes et princesses de royaumes oubliés, effigies tutélaires raffinées protectrices

du clan et objets de culte, ils sont impressionnants.de majesté et imposent le respect.

 

P1060047 

Statue d'ancêtre Hemba, RDC,

Collection particulière.

 

P1050809

Statue d'ancêtre Hemba, RDC,

Collection particulière

 

049

Statue d'ancêtre Hemba, RDC,

Paris, Musée du Quai Branly.

 

P1060170

Statue d'ancêtre Hemba, RDC,

Collection particulière

 

P1050900

Statue d'ancêtre Hemba, RDC,

Collection particulière.

 

Juste retour des choses, les gardiens des reliques,

rescapés de la fureur missionnaire, sont exposés aux regards

comme des ostensoirs dans un trésor d'église, ce qui semble

provoquer le courroux d'une statue-reliquaire Bembe en tissu,

pourtant logée à distance respectable.

 

018

 

 

Monde des ancêtres, Monde de la Nuit..

Dans la nuit du Musée, les peurs ancestrales ressurgissent.

Tous croient entendre à nouveau les mille bruissements inquiétants de la forêt.

Magie et sortilèges, les esprits des morts rodent autour du village.

 

P1050792

Statuette masculine Lega, RDC,

Collection particulière.

 

 

P1050823Statuette masculine Mbole, RDC,

Collection particulière.

 

P1060028

Statuette de vieillard, Lega, RDC,

Collection particulière.

 

P1060029

Grande tête sur pied, Lega, RDC,

Collection particulière.

 

P1050797

Statue-reliquaire Mbede, Gabon,

Paris, Musée Dapper.

 

La grande peur de la nuit et la présence du sacré

plongent dans l'effroi les hôtes du Musée.

 

P1050847

Statue d'ancêtre Hemba, RDC,

Collection particulière.

 

P1060057

Statue masculine Songye, RDC,

Collection particulière.

 

P1050804

Statue 'Nkonde', Vili-Yombe, Congo Brazzaville,

Paris, Musée du Quai Branly.

 

P1050846

Statue Vili-Yombe, RDC,

Collection particulière.

 

P1060173

Maternité 'Phemba', Kongo, RDC,

Collection particulière

 

Alors, pour exorciser la peur et apaiser les esprits,

ils font appel une fois de plus aux masques

et revivent les moments magiques

où ces intermédiaires entre les hommes et le monde des ancêtres 

dansaient, accompagnés du rythme obsédant des tambours.

 

P1050817

Masque facial Kwele, Congo-Brazzaville,

La Rochelle, Muséum d'Histoire naturelle.

 

P1050816

Masque facial 'Ngil', Fang, Gabon

Collection particulière.

 

P1060037

Masque facial Ngbaka, RDC,

Collection particulière.

 

P1060003

Masque-heaume Yaka, RDC,

Musée du Quai Branly

 

P1050811

Masque 'Kifwebe', Luba, RDC,

Collection particulière.

 

Le masque noir, le plus dangereux de tous,

est même sollicité afin que les défunts aïeuls 

trouvent enfin le repos.

 

P1060172

Masque facial noir 'Ikwara' , Tsangui, Gabon

Paris, Musée du Quai Branly.

 

Cette fois encore l'âme des ancêtres disparus a été apaisée

et le front des statues-effigies et des reliquaires est tout

suintant des onguents appliqués en leur honneur.

 

P1060171

Statue féminine d'ancêtre Hemba, RDC,

Collection particulière.

 

P1060167

Gardien de reliquaire Fang, Gabon,

Paris, Musée du Quai Branly.

 

Aux premières lueurs du jour les sortilèges s'évanouissent.

Tous alors se remémorent le village qui renaît, la forêt qui émerge doucement de la brume,

les bruits familiers, l'odeur sensuelle d'une végétation exubérante,

le grondement si proche du puissant fleuve.

 

P1060004

Siège à cariatide, Femme et enfant, Luba, RDC,

Collection particulière.

 

006

Maternité 'Phemba', Kongo, RDC,

Collection particulière.

 

Mais le contact avec l'invisible a laissé des traces,

et on peut lire dans les yeux hallucinés de beaucoup

l'émerveillement  mêlé d'effroi d'avoir approché de si près

ce monde qu'il ne nous est pas donné de connaître.

 

164

Statue Vili-Yombe, RDC,

Collection particulière

 

P1050862

Figure de reliquaire Tsogho, Gabon,

Collection particulière.

 

P1050889

Statue Vili-Yombe, RDC,

Collection particulière.

 

P1060166

Reliquaire 'Ondumbo', Kota, Gabon,

Collection particulière.

 

P1050890

Statue 'Nkonde', Vili-Yombe, Congo Brazzaville,

Paris, Musée du Quai Branly.

 

P1050883

Statue de femme assise sur un coffre

avec un enfant debout, Kongo, RDC,

Collection particulière.

 

044

Détail du groupe précédent.

Kongo, RDC.

 

P1060165

Statue masculine Bembe, RDC,

Collection particulière.

 

Notre rêveuse mélancolique dans sa cage de verre a aussi ce regard.

Qu'a-t'elle vu, quels secrets a-t'elle percé ?? 

Nous ne le saurons jamais,

mais une chose est sûre,

la magie de l'Afrique continuera à l'habiter aussi longtemps

que là-bas, sur les rives du grand fleuve qui l'a vu naître,

des hommes rechercheront auprès des ancêtres disparus

des réponses à leurs questions.

 

826

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nicolo 05/05/2012 14:09

Passionne' d'art africain, que je decouvre au fur et a mesure de ma permanence au Congo Brazzaville, je suis tombe' par hasard sur votre page "La Nuit des Masques". Vous avez su recreer la magie
d'un parcours initiatique et votre dialogue avec les masques du fleuve Congo est plein de poesie et de mystere. Merci de ce moment de beaute' intense!

Jean-François 06/05/2012 12:38



Merci beaucoup pour votre message et l'intérêt que vous portez à cet art africain si attachant. J'avais aussi commis en décembre 2010 un article en deux parties intitulé 'L'Assemblée des fétiches
- conte africain' qui pourrait vous intéresser, si vous ne l'avez trouvé, car il concerne en majorité des objets de la région du fleuve Congo. Je ne saurais également que trop vous recommander de
visiter le site de l'association 'Détours des mondes', animé par une passionnée d'art tribal, qui contient une foule d'informations passionnantes sur l'art africain. Merci encore et bon séjour en
terre d'Afrique.


 



Thaddée 16/08/2011 13:31


Vous avez pris la bonne décision en ouvrant votre blog, ainsi nous pouvons admirer vos photos. Entre nous, elles sont de qualité ! surtout qu'il est très difficile de photographier des sujets sous
vitrine à cause des reflets. Et puis les couleurs sont belles et nettes, bref, tous ces masques on a l'impression de pouvoir les toucher... et je ne m'y risquerais pas, car ce ne sont pas des
"objets" anodins, ce sont un peu des âmes ? ... des âmes primitives.
Merci pour votre petit mot sur Italo Calvino et cette question de "temps" : je ne le savais pas !
Passez une bonne journée Jean-François, à bientôt !


Thaddée 14/08/2011 18:26


C'est très impressionnant, non seulement tous ces masques, mais leur histoire, leur pouvoir, leur captivité, leur solitude et leur nostalgie des aubes un peu brumeuses dans la forêt. Votre écriture
est infiniment poétique et fait naître l'émotion. Vous accompagnez vraiment ces êtres mystérieux, vous les accompagnez au plus plus profond d'eux-mêmes. C'est une approche plutôt rare pour un
photographe qui se borne en général à montrer ses photos. Vous, vous leur donnez la vie, aux statues comme au masques.
Bon lundi du 15 août Jean-François, un grand merci pour tous ces trésors d'un autre monde que vous nous donnez à découvrir, je reviendrai petit à petit prendre connaissance de toutes vos
catégories. Bonne soirée et à bientôt.


Jean-François 16/08/2011 00:48



Merci Thadée pour ce trop élogieux commentaire. Cela me fait tout drôle d'être qualifié de photographe. Je me borne en fait à mettre en situation des clichés pris avec un appareil tout bête,
clichés qui seraient restés emmagasinés dans un tiroir si je n'avais pris la décision d'ouvrir ce blog. Pour ce qui est des masques, je suis collectionneur d'art dit "primitif", ce qui m'a amené
à beaucoup m'interroger sur la nature et la destination de ces objets fascinants, d'où une approche peut-être plus aisée de ces intermédiaires entre monde des vivants et monde des ancêtres...


Incidemment, votre article sur Italo Calvino m'a rappelé qu'il est tout à fait fréquent en italien d'utiliser le présent pour des actions passées ou futures (également en anglais d'ailleurs) ce
qui donne beaucoup de rythme aux phrases lorsqu'on alterne avec des passages à l'imparfait..Ceci dit, les contes en question semblent bien réjouissants ! J'espère que vous avez passé un bon 15
Août. A bientôt.


 



Frieda 18/07/2011 10:19


Bonjour Jean-François,
Je suis venue découvrir ton univers
Un bonheur pour moi de retrouver
ces visages bien familiers
Mon masque préféré dans ma tradition
est le masque double face, ni devant
ni derrière, il me fascine et m'intrigue
je reste découvrir
Bon lundi à toi
Frieda


VITA 08/07/2011 08:46


Je n'ai pas pris autant de photos....Le reflet des vitrines est souvent gênant....J'ai passé un vrai moment de plaisir. Merci VITA


Betty 19/08/2010 18:07


Bellissime! La mia preferita è la Masque 'Kifwebe'.......magnifica! Ottimo lavoro per gli sfondi.


Présentation

  • : Mémoire de Rivages
  • Mémoire de Rivages
  • : Pourquoi ce blog? Pour ne pas oublier tous ces rivages, proches ou lointains, que j'ai connus, pour faire partager ces regards, ces visions, ces impressions fugaces, ces moments suspendus et qui ne se reproduiront plus, pour le plaisir de montrer des images et d'inventer des histoires, pour rêver tout simplement..
  • Contact

Profil

  • Jean-François
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..
  • Amoureux invétéré des voyages, des tropiques, des bords de mer, des jardins, de la nature, de l'art etc.. etc..

Recherche

Catégories